Forum des Tles S
Bienvenue sur la Ruche !
Toute l'équipe d'administration
Vous souhaite une bonne navigation !

Forum des Tles S

Un petit forum convivial pour les pauvres scientifiques paumés que nous sommes...
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 lecture analytique Voltaire autodafé

Aller en bas 
AuteurMessage
Simon
Admin
Admin
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 25
Localisation : Nord

MessageSujet: lecture analytique Voltaire autodafé   Jeu 18 Juin - 23:03

Lecture analytique
Introduction.
lorsqu’on arrive au chapitre 6 du conte, Cdandideà déjà été confronté à un certain nombre de situations douloureuses comme l’enrôlement, la guerre, la cruauté humaine, les retrouvailles avec un Pangloss défiguré, la tempête, le tremblement de terre de Lisbonne. On le retrouve ici aux prises avec l’inquisition. le chaptre raconte avec une toanlité ironique une cérémonie, un autodafé dont Candide et Pangloss sont les victimes. Nous comprenons vite les objectifs de Voltaire qui sont la luttre contre l’introlérance, ladénonciation de la superstition et la dénoncitation l’optimisme.
Un autodafé est une cérémonie où l’in brûlait les hérétiques.
I) la tonalité ironique
tout ce qui touche à la décision d’organisation de la cérémonie est présentée de manière apparamment élogieuse, avec une instance particulièrement admirative sur ce qui précisément ne mértie aucune admiration. On puet aisni remarquer l’insistance sur la sagesse et le savoir. Elle se révèle sur plusieurs pans différents. c’est d’abord la logique par les mots uniquement, de l’articulation qui réunit lesparagraphes 1 et 2. elle apparaiît toujours de manière contestable dans les chefs d’accusation qui sont données à propos des condamnés. Les quatres raisons données ne sont pas acceptables mais s’intègrent dans un système de relation de cause à effets. après avoir épousé sa commère, avoir arraché le lard à un poulet, avoir parlé et avoir écouté, sont présentés comme de sraisons suffisantes pour condamner à mort les 5 victimes.
Comme dans le chapitre consacré à la guerre, Voltaire uilise ici un procédé de décalage ironique propre à attirer l’attention du lecteur. L’autodafé qui est une exécution et est présenté sur le mode du cspéctacle. on peut relever l’utilisation d’un chmaps lexical d’esthétique. : «bel autodafé» «spectacle»... Il faut aussi remarquer tout ce qui relève du soucis de l’esthétique, dans la description qui est faite de lapparence vestimentaire du condamné. Les précisions concrernant les mitres, puis les an betito insistent avec beaucoup de complaisance sur les détails présentés comme important sur le plan visuel alors que leur signification est autre. Cette façon de procéder relève un du processus de détournement. il consiste à valoriser ce qui est en réalité horrible en attirant l’attention sur ce qui n’est pas l’essentiel mais l’essentiel est également donné. Enfin l’ironie passe par la rupture des lignes. en effet, sur un ton détaché, et comme en passant, avec beaucoup de désinvolture, Voltaire rappelle que tout el cérémonial n’a servi à rien («le même jour, la terre trembla de nouveau». L’ironie Voltairienne correspond tout à fait à la définition qui la présente comme l’affirmation du contraire de ce que l’on veut faire entendre.
Sur quel sujet Voltaire veut il attirer notre attention ?

[... à complété]
Revenir en haut Aller en bas
http://tle-s.forumactif.org
 
lecture analytique Voltaire autodafé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ID pour une lecture cursive sur Les Lumières?
» Les élèves risquent-ils de considérer le texte "De l'Horrible danger de la lecture" comme islamophobe ?
» [4ème] Zadig - questionnaire de lecture : avis SVP (bas de page)
» Quel contrôle de lecture pour Zadig ?
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Tles S :: Archives :: 1ere S 2 :: Cours :: Français-
Sauter vers: